Julie FERRIER Coup de Coeur Cinéma "Version Femina" - Festival du Film de Valenciennes 2008

Publié le 5 Avril 2008

Julie FERRIER Coup de Coeur Cinéma "Version Femina" à la cérémonie du cloture du Festival du Film de Valenciennes 2008
Mélanie LAURENT lui a remis le prix et avait préparé pour l'occasion un sketch...


Julie FERRIER - Festival Valenciennes 2008
envoyé par CinéStarsNews

Issue d’une famille de comédiens, Julie Ferrier est d’abord formée à la danse classique et au jazz. Elle rejointensuite le Conservatoire de Paris et l’Ecole Jacques Lecoq, puis participe à la comédie musicale Kiss Me Kate.

Passionnée par l’art dramatique, elle joue dans plusieurs créations du Théâtre de la Jacquerie sous la direction d’Alain Mollot. Elle continue en parallèle d’exercer sa passion pour la danse aux côtés de personnalités telles que David Lachapelle, Rhéda, Rick Odums ou encore Kamel Ouali. C’est en 2006 avec son one-woman show Aujourd’hui c’est Ferrier !, mis en scène par Isabelle Nanty, qu’elle dévoile l’autre facette de son talent, révélant son goût de la scène et de la transformation physique. Elle y interprète avec enthousiasme sept personnages de la société actuelle.

Actrice éclectique, Julie Ferrier n’hésite pas à utiliser toute ses compétences artistiques telles que la danse et le chant pour opérer les incroyables métamorphoses, nécessaires à la réalisation de son spectacle.
Ses performances n’ont pas laissé le monde du cinéma indifférent et rejoint le casting de nombreuses productions.

Elle obtient ses deux premiers rôles pour le grand écran sous la direction de Frédéric Comtet dans Le Bruit des papillons et de Didier Bourdon dans Madame Irma. Elle est ensuite remarquée dans Les Vacances de Mr. Bean de Steve Bendelack ou encore dans Didine de Vincent Dietschy. On la retrouve arriviste dans Notre Univers impitoyable de Léa Fazer ou attachante dans Paris, le film choral de Cédric Klapisch. Actuellement à l’affiche d’Un Château en Espagne d’Isabelle Doval, on la retrouvera très prochainement dans Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribes, Ma fille a 14 ans de François Desagnat et Thomas Sorriaux puis dans la comédie musicale d’Etienne Chatiliez, Agathe Cléry.
Julie Ferrier s’impose comme l’une des révélations de l’année au cinéma.



Rédigé par Caro

Publié dans #Festivals-Evénements

Commenter cet article