Samuel L. Jackson - En banlieue parisienne

Publié le 15 Avril 2010

Samuel_L_Jackson.jpgSamuel L. Jackson a créé la surprise en allant à la rencontre des jeunes des quartiers sensibles de la banlieue parisienne, hier après-midi, à Bondy (Seine-Saint-Denis).

Une star hollywoodienne en banlieue parisienne, c'est la surprise de la semaine et elle est signée Samuel L. Jackson, le grand acteur américain aperçu dans Pulp Fiction, Kill Bill 2 ou encore Iron Man !

Il est allé à la rencontre des jeunes de Bondy, en Seine-Saint-Denis, hier après-midi, lors d'une visite initiée par l'ambassadeur des États-Unis en France, Charles Rivkin, qui s'était déjà rendu la semaine dernière à La Courneuve. Samuel L. Jackson, accompagné de son épouse Latanya Richardson, s'est déplacé dans les locaux du Bondy Blog, créé par deux journalistes suisses pendant les émeutes de 2005.

"Je suis allé à l'école à Atlanta", a-t-il déclaré à l'intention des jeunes présents d'après l'AFP. "Atlanta a été l'une des premières villes avec un maire noir et, grâce à cela, beaucoup d'emplois au sein des administrations et du gouvernement ont été attribués à des Afro-américains. Ensuite ça s'est propagé à travers la société". "Lorsque j'étais enfant, il y avait la ségrégation. J'ai toujours pensé que j'étais un citoyen de seconde zone. Je ne pensais pas que je deviendrais un jour la personne que je suis aujourd'hui. Mais mes parents ont cru très fort en moi et m'ont donné une bonne éducation", a-t-il expliqué. "Je devais être trois fois plus futé que ceux contre lesquels je me battais. J'ai pris cela à cœur", a-t-il ajouté, en racontant son parcours d'étudiant à la fac (océanographie) puis comme acteur. "Nous avons tous un parcours pavé d'obstacles mais chacun doit trouver son chemin", a-t-il poursuivi, après avoir évoqué ses problèmes d'alcoolisme et de drogue.

Devant les jeunes, la star a aussi tenu à rappeler que l'avenir était entre leurs mains, notamment pour l'élection d'un futur président français issu de l'immigration ou des quartiers sensibles auquel il croit : "Je n'aurais jamais cru voir de mon vivant un président afro-américain [Barack Obama aux États-Unis, ndlr]. Cela a été possible parce que les jeunes issus des quartiers ont pris conscience que leur voix avait du poids. Vous êtes une force de vote. Vous pouvez faire avancer les choses parce que vous avez l'énergie et le pouvoir de changer les règles", a-t-il conclu, enthousiaste, et encourageant les jeunes à travailler dur et à persévérer pour réussir. De quoi donner de l'espoir à la cinquantaine de jeunes présents dans la salle, préparant leurs questions mais concentrés sur leurs téléphones portables pour immortaliser l'instant avec, à leurs côtés, une star hollywoodienne mais surtout un citoyen hors norme.

Rédigé par Cinéstarsnews

Publié dans #News- Actu

Commenter cet article