James Cameron en dit plus sur la suite d'Avatar - Avatar 2

Publié le 29 Décembre 2009

photo-avatar.jpg
Ca semble désormais acquis, Avatar aura une suite. Avant même la sortie du film, son réalisateur James Cameron avait annoncé qu'il envisageait depuis toujours une trilogie, et le succès du film au cinéma était la seule condition indispensable à la mise en route de ce projet d'envergure.

Aujourd'hui, alors qu'Avatar a amassé plus de 617 millions de dollars dans le monde en moins de 15 jours, plus aucun doute ne persiste sur l'existence d'une suite. Dans plusieurs interviews accordées à divers médias, de MTV News au Los Angeles Times, James Cameron a distillé quelques informations sur ce qu'on pouvait attendre de ce deuxième film.

D'abord, Avatar 2 ne sera pas un prequel, c'est-à-dire un film dont l'action se déroule avant le film qu'il suit. On ne découvrira donc pas le passé de Jake Sully ou de Neytiri et de son clan. Mais les deux personnages principaux seront toujours au coeur de l'intrigue : « on suivra Jake et Neytiri », a ainsi confirmé le réalisateur, qui indique que ce deuxième film pourrait explorer les autres planètes du système solaire de Pandora.

L'autre grande question est la durée que nécessitera un tel projet. Mais James Cameron se veut rassurant : la suite d'Avatar ne nécessitera pas les quatre ans de production du premier film. « Une partie de notre travail sur le film était de créer un monde et créer ces personnages. Quand on termine la capture des images, on passe ensuite neuf à dix mois pour faire fonctionner les personnages en images de synthèse, pour que leur musculature fonctionne. Maintenant, on a Jake, on a Neytiri. Sam (Worthington) peut s'y replonger sans problème, les personnages vont leur aller comme des gants, et on reprendra là où on s'est arrêté », a-t-il ainsi expliqué.

Rédigé par Cinéstarsnews

Publié dans #Cinéma

Commenter cet article

Jeux de moto 31/01/2010 16:18


On m'a poussé à aller voir ce film et je dois avouer que maintenant j'en suis fan. Les détraqueurs peuvent en effet reprocher un scénario vu et revu ( notamment dans pochaontas ) et la morale
écolo. Mais on ne peut être que submerger devant ce décors paradisiaque. Une beauté telle qu'on en tomberait amoureux...