Whitney Houston - un come-back raté

Publié le 3 Septembre 2009

MUSIQUE - La chanteuse, qui se produisait en live mardi 1er septembre à Central Park après sept ans d'absence dans les bacs, a déçu fans et critiques...

C’est ce qu’on appelle rater la marche. Mardi 1er septembre, Whitney Houston enregistrait en public et en plein Central Park, plusieurs de ses hits et deux titres de son nouvel album, I look to you, pour l’émission Good morning America de la chaîne ABC.

Et pour sa première télé depuis cinq ans, la diva n’était pas à son meilleur niveau. À ses pieds, entre quatre et cinq mille fans, conquis d’avance, qui l’ont applaudie à tout rompre. Pourtant, même parmi eux, certains se sont rendu compte de l’étendue des dégâts. Le New York Daily News cite par exemple Joao Andrade, qui a bien vu qu’elle «ne pouvait pas chanter», et qu’elle a été «courageuse de se produire sans voix».

Sa voix liftée par la technique

Selon le site Gawker, le rendu audio était si mauvais que les producteurs de Good morning America ont même artificiellement amélioré le voix de la star, avant la diffusion de mercredi matin.

A ceux qui insinuaient que la diva aurait écourté son passage sur scène au vu du désastre, Whitney Houston a répondu qu’elle n’avait eu aucun problème de voix pendant sa prestation. Selon TMZ, qui cite le porte-parole de la star: «Elle ne devait chanter que deux chansons, elle a donc au contraire fait durer le show avec deux titres supplémentaires.»

Pourtant, dès la première chanson, «Million Dollar Bill», co-écrit par Alicia Keys, le public a pu se rendre compte que sa voix n’était plus ce qu’elle était. Et la tendance s’est confirmée sur «My Love Is Your Love», le hit sorti en 1998:



L’artiste féminine la plus récompensée de tous les temps a expliqué à la foule que cette chanson n’était «pas prévue au programme». Encore une façon d’excuser son souffle court, sa voix cassée, ou le fait qu’elle n’a pas chanté toutes les paroles ni toutes les notes.

Excuses sur excuses

Sa voix chevrotante sur «I Look To You», le titre phare de son nouvel album, peut se comprendre par l’émotion qui a du l’étreindre en dédicaçant cette chanson à sa mère, restée en coulisses.



Mais elle s’est à nouveau excusée, blâmant cette fois Oprah Winfrey. «Je suis désolée, a-t-elle dit. J’ai fait [l’interview pour] Oprah. J’ai tellement parlé...»

Puis Whitney Houston a en partie interprété son tube «I'm Every Woman». En partie seulement, puisqu’elle n’a pas chanté les notes les plus hautes, et a tourné le micro vers la foule, qui a, elle, réalisé une jolie prestation.






Rédigé par Cinéstarsnews

Publié dans #Musique

Commenter cet article