Le cinéma français au rendez-vous pour la Légion d'Honneur d'Alain Goldman - reportage purepeople

Publié le 23 Septembre 2008


Pour l'élévation d'Alain Goldman au rang d'Officier, le deuxième rang dans l'Ordre de la Légion d'Honneur, il y avait du sacré beau monde ! Mais qui est Alain Goldman ? Vous le connaissez forcément : c'est notamment à ce producteur que vous devez d'avoir vécu de grands moments de cinéma.

S'il a commencé à s'illustrer dans ce domaine en produisant le mythique 1492 : Christophe Colomb de Ridley Scott, avec Gérard Depardieu dans le rôle-titre, il a également à son actif XXL d'Ariel Zeitoun, En plein cœur de Pierre Jolivet, Les Rivières pourpres 2, mais surtout, plus récemment, 99 Francs de Jan Kounen et… La Môme d'Olivier Dahan. D'où la distinction qu'il a reçue des mains de Michel Drucker ! Côté télé, on a aussi aperçu Patrick Le Lay, démissionnaire de la présidence de TF1 en juillet dernier, fait Chevalier de la Légion d'Honneur en 2003.

Pour l'applaudir et le féliciter, les people était légion, justement : enceinte, la radieuse Elisa Tovati s'était malgré tout déplacée, à l'instar de la princesse de Savoie Clotilde Courau, qui a posé aux côtés de Samuel Le Bihan. Côté glamour, on était servi à l'espace Cardin, où l'on a également pu croiser Virginie Ledoyen et Emmanuelle Seigner, venue avec son époux (depuis le 30 août 1989) Roman Polanski. On se souvient qu'Emmanuelle campait une prostituée haute en couleurs dans La Môme.

Mais l'humour était également au rendez-vous : avec un Franck Dubosc qui avait sorti son plus beau sourire, un Gad Elmaleh — accompagné de son père — sur son trente-et-un, qui a claqué la bise au héros de la soirée, et un Michaël Youn… pas sur son trente et un, mais en pleine préparation d'Halloween à en croire sa tenue.

Le clan Hallyday était de la partie, avec Johnny et son fils David réunis autour de Laeticia, arrivée avec Johnny depuis Los Angeles où ils profitent d'une vie de famille bien paisible. Johnny a échangé quelques mots avec Serge Ravenel, l'un des cinquante-sept Compagnons de la libération encore en vie. Nicolas Seydoux, président de Gaumont, et l'écrivain Jean-Christophe Grangé étaient au rang des professionnels et collaborateurs d'Alain Goldman.

Quant à Jean Reno et Clovis Cornillac, venu avec son épouse Caroline Proust, ils représentaient dignement les stars du grand écran made in France. Source Purepeople

Rédigé par Cinéstarsnews

Publié dans #News- Actu

Commenter cet article