Robbie Williams, en conflit avec sa maison de disques EMI, fait grève

Publié le 13 Janvier 2008

162781-DRP4753LZC1J57O2MXEJLYLBFGPLNO-normal-robbie-freundlich-1-.-H125945-L.jpgRobbie Williams refuse de fournir son prochain album en cours d'enregistrement à sa maison de disque EMI en signe de désaccord avec ses nouveaux patrons, a déclaré le manager du chanteur britannique dans le Times de vendredi.

Le chanteur, qui a vendu 70 millions d'album pour EMI, ne veut pas faire profiter sa maison de disque de son travail, a expliqué son manager, Tim Clarks, qui décrit le nouveau patron de la maison de disques, Guy Hands, comme un "esclavagiste".

"La question est: est-ce que que Robbie doit fournir le nouvel album qu'il doit à EMI? Nous devons dire que la réponse est non", a déclaré le manager dans une interview au quotidien britannique.

"Nous n'avons aucune idée de la façon dont EMI va vendre et promouvoir l'album. Ils n'ont personne dans la sphère numérique capable de fournir le travail demandé. Tout ce que nous savons, c'est qu'ils vont décimer le personnel", a-t-il poursuivi.

Guy Hands, ancien de la banque Goldman Sachs, et patron du fonds d'investissement Terra Firma qui a racheté cette année EMI, a licencié une partie du personnel de la maison de disques et notamment Tony Wadsworth, responsable du département musique britannique, très apprécié des artistes.

Le groupe Coldplay, également perturbé par les changements chez EMI, pourrait aussi décider de ne pas livrer son prochain opus, a indiqué Dave Holmes, le manager du groupe de rock britannique au Times.

Robbie Williams, interprète du tube "Angels", cherche par ailleurs à obtenir un plus grand contrôle sur son oeuvre passée et sur les revenus des ventes numériques de sa musique, a précisé son manager.

Le chanteur pourrait imiter Radiohead et décider de vendre lui-même son prochain album ou certaines chansons en ligne, a-t-il précisé.

La maison de disque, contactée par l'AFP, n'a pas voulu commenter ces déclarations dans l'immédiat.

Robbie Williams a signé en 2002 un contrat pour quatre albums en 2002, que la presse avait alors chiffré à quelque 80 millions de livres.

Le chanteur a quitté le boys band Take That en 1995 pour poursuivre avec succès sa carrière de son côté et a sorti sept albums en solo.

Rédigé par Caro

Publié dans #Musique

Commenter cet article