Vanessa Paradis à Bercy bien… sans plus !

Publié le 20 Décembre 2007

undefinedHier soir, Vanessa Paradis avait donné rendez-vous à ses fans parisiens pour la dernière date de sa tournée, qui aura duré deux mois. Une toute petite Vanessa a débarqué sur la scène géante du Palais omnisports, entourée d' une troupe de musiciens parmi lesquels Albin de la Simone aux claviers et un Matthieu Chedid époustouflant. L'émotion de la ravissante « petite fiancée des Français » aura été palpable tout au long de la soirée, quitte à ce qu'elle vienne parfois altérer la justesse de sa voix. Un show musical de grande envergure, un décor un peu kitsch, des jeux de lumière magiques... Mais trop peu de reprises ou des choix pas assez connus du public, dont la quasi-totalité des titres de son dernier album Divinidylle, auront déçu les inconditionnels de la première heure. Durant la seconde partie du concert, le public, jusque-là un peu mou, s'est pris au jeu des musiciens et s'est lâché. Emmenez-moi de Charles AznavourLa Bataille et, peut-être, Vanessa Paradis jouant de manière très atypique de la guitare électrique puis du tambour sur Tandem. Ce qu'on retiendra encore de ce concert ? Une salle trop grande pour une artiste avec laquelle une intimité est, à l'évidence, nécessaire. Et, pour finir, une réelle ambiance de groupe, de famille, pas celle d'une artiste "qu'accompagnent" des musiciens. Matthieu Chedid est d'une humilité rare ; il aura soutenu une Vanessa Paradis à l'élocution hasardeuse et au déhanché trop systématique. On aura plaisir à la retrouver (notamment en DVD, une captation a été réalisée hier soir)... Mais pas tout de suite. fera enfin réagir les 14 000 spectateurs. Le clou de la soirée restera le pétage de plombs des musiciens sur la chanson (Source purepeople.com)

Rédigé par Caro

Publié dans #News- Actu

Commenter cet article