Les hôtesses de l'air de Ryanair incitent-elles à la violence contre les femmes?

Publié le 14 Décembre 2007

article-ryanair.jpgUn calendrier (les garçons je vous conseil de cliquer)qui pourrait réchauffer la température à bord de la cabine mais qui refroidit les autorités espagnoles. L'Institut de la Femme en Espagne, qui dépend du ministère du Travail et des Affaires sociales, s'apprête à se plaindre auprès de l'Union européenne et de l'Irlande après que la compagnie aérienne low-cost Ryanair a lancé un calendrier haut en couleurs.

Sur le modèle Pirelli, la société irlandaise a pris en photo douze de ses hôtesses de l'air, moins habillées qu'à l'accoutumée. L'une touche ainsi langoureusement des lèvres l'embout rouge de son gilet de sauvetage qui lui couvre son buste quand une autre, en bikini et spartiates, fait tomber du savon blanc d'une serpeillère sur le tarmac.

Une œuvre caritative

Le tout forme donc un calendrier, vendu cinq livres (6,95 euros) dans les avions, et dont le bénéfice est reversé à l'association caritative Angels Quest qui s'occupe d'enfants handicapés. «Nous défendons le droit des femmes à enlever leurs vêtements», justifie un porte-parole de la compagnie aérienne qui précise que les modèles étaient volontaires pour poser.

Un argument que n'entend pas l'institution espagnole de défense des femmes pour qui le calendrier incite «à un comportement macho et à la violence contre les femmes». Selon Maria Jesus Ortiz, sa porte-parole, il n'est pas question ici «de morale ou de nudité mais juste de la façon dont les femmes sont représentées». «Il est significatif que seules des femmes posent dans un secteur où le pourcentage d'hommes est important», fait valoir l'Institut de la Femme. Une action en justice est même envisagée. Gageons qu'un éventuel procès ne serait pas de très haut vol.

Rédigé par Caro

Publié dans #Web-Médias

Commenter cet article