Décès de Ike TURNER - Vidéos

Publié le 13 Décembre 2007

Ike-Turner.jpgIke Turner, dont certains historiens de la musique estiment qu'il a écrit le premier morceau de rock'n'roll avec "Rocket 88" en 1951, est mort mercredi   près de San Diego. Le grand public se souviendra surtout du couple qu’il a formé avec Tina, seconde épouse.





Funky
Grand guitariste, Izear Luster Turner de son vrai nom influencera même tout un pan de la musique noire : on lui prête avec dix ans d’avance les coups de patte funky de James Brown. Après avoir formé son groupe, The Kings of Rhythm, à la fin des années 40, il mène une carrière de découvreur de nouveaux talents pour plusieurs labels, dont Sun Records, contribuant notamment à la signature d'artistes comme Howlin' Wolf ou Elmore James.

Mais c'est grâce à une jeune chanteuse à la voix rauque, Anna Mae Bullock, qu’il sort de l’ombre. D'abord choriste des Kings of Rhythm, elle devient chanteuse principale du groupe en 1960 avec «A Fool in Love», un tube immédiat. Le groupe devient «The Ike and Tina Turner Revue.» Tina tombe enceinte.

La gloire jusque dans les années 70
Le duo se marie en 1962 au Mexique et sa collaboration pendant une décennie donnera une série de tubes dont «River Deep, Mountain High», produit par Phil Spector qu’ils rencontrent en 1965, ou encore «Nutbush City Limits.»

Leur couple multiplie les tubes jusque dans le milieu des années 70.

Ensuite, la carrière musicale d’Ike tombera dans l’oubli. Ce ne sera pas le cas de ses coups de poings et des accusations de maltraitance dont

Maltraitance
Tina l’accuse dans son autobiographie parue en 1986. Ike Turner, après avoir nié, a reconnu dans un livre en 2001 l'avoir giflée, mais pas l'avoir battue. Tina Turner se sépare de son mari après une violente altercation à Dallas en 1976. Aux termes du divorce, prononcé en 1978, Ike Turner conservera tous les gains réalisés par le couple au cours de leur mariage.

Le couple a fait l'objet d'un film à Hollywood en 1993, «Tina», où la chanteuse était incarnée par Angela Bassett et qui avait valu à Lawrence Fishburne une nomination à l'Oscar pour le rôle d'Ike. «Je ne suis pas le type que l'on voit dans ce film. Loin de là», s’est défendu le musicien.

Drogues
Dans les années 80, la carrière de Tina décolle. Jusqu'à la porter au cinéma avec le très 80's «Mad Max beyond the Thunderdome». Ce n'est plus vraiment pareil.

Ike Turner, lui, connaît la spirale classique post-rock d’abus de drogue et l'alcool. En 1991, alors en prison pour une affaire de drogue, il n'a pu assister à son intronisation au Rock and Roll Hall of Fame.

Il avait cependant entamé une nouvelle carrière après sa sortie de prison en 1993 et avait remporté cette année un Grammy Award avec un album de blues, "Risin' With the Blues."

Rédigé par Caro

Publié dans #News- Actu

Commenter cet article