News de la Night - soirée M6 Music

Publié le 11 Décembre 2007

article-angeli.jpgPar Cédric COUVEZ

Lundi, 21h30, dans les couloirs du Ritz. L’humoriste Maxime file à l’anglaise de la petite java organisée par M6 Music. «Je vais choper un McDo, courir chez moi et me caler devant France 3, il y a un bon De Funès!» Lancée une heure auparavant, la soirée ne fait pourtant que commencer mais «les gros sont déjà partis» souligne l’attaché de presse. Par «gros», il faut entendre le duo Eric&Ramzy et Jean-Paul Rouvre. Même pas grave, la salle regorge de petites célébrités en quête d’exposition. On se croirait à salon de recrutement d’animateurs télé. Ariane, la miss météo de M6 rivalise de blondeur avec Céline Balitran, jalousement encadrée par Gaël Forestier, son boy-friend. La comique Marion Dumas entretient son réseau tout comme le comédien de séries Philippe Caroit. Alors que l’équipe du Morning de la chaîne se jette sur le bar.

22h00 tapantes, Eve Angeli et Michel, son mari monte sur scène pour présenter la deuxième saison de la «Vraie vie d’Eve Angeli» programme de télé-réalité devenu culte en moins d’un an qui n’a rien à envier aux grosses productions MTV. Une suite qui vient d’être mise en boîte pendant trois semaines aux Etats-Unis. «C’était pas de tout repos. On tournait 11 heures par jour !» Et Eve, fidèle à son image d’ingénue, d’ajouter: «Le plus dur était de réfléchir en anglais… J’ai déjà du mal en français, alors imaginez-vous!» Et la blondinette de réagir à son mariage express à Las Vegas: «C’était fabuleux. Maintenant, il faut le faire valider en France et ça peut durer six mois!»

22h30, nouvelle marrée de vedettes. Mia Frye squatte le photo-call. Elle est très vite rejoint par l’inépuisable Magloire tout de cuir et renard vêtu. Martin Solveig est aux platines mais personne ne danse. Et pour cause, tout le monde est bien trop occupé à faire ses RP. 23h04, Ben le chanteur de Kyo pointe le bout de son nez… On s’arrache!

Cédric Couvez ¦ Eve Angeli

 

 

Rédigé par Caro

Publié dans #News de la night

Commenter cet article