Les people sur Facebook

Publié le 23 Novembre 2007

MagloireFacebook.JPGPlus de 50 millions de membres, il fallait évidemmment que certains "people" soient sur Facebook. A la recherche d'un scoop, on testé...


Facebook… Ses 50 millions de membres, ses 250.000 nouveaux « amis » par jour… Et ses people ! Evidemment, ceux-ci ne restent pas à l’écart du phénomène. Soyons clairs : il existe plusieurs sortes de « people » sur Facebook :

- le faux people : un petit plaisantin crée en toute simplicité un profil au nom de sa star préférée, avec des informations plus ou moins vraies et vraisemblables. Exemple : ma première amie people, « Jennifer Aniston ». Celle-ci accepte très vite mon amitié (c’est louche) et, quelques jours, après, m’invite à rejoindre son groupe « J’aime le sexe, parlons-en ». Non, merci, Jenny !

- le fan club : au lieu de créer un groupe sur leur star, ceux-ci créent parfois des profils. Avantage : ils précisent en général assez vite qu’il s’agit bien d’un fan club. Ce qui perd évidemment de son intérêt.

- l’attaché de presse ou l’agent : ça ressemble à une vraie page de star, ça a les amis d’une star, ça publie de vraies infos de stars… mais, derrière ce profil, se cache un(e) attaché(e) de presse ou un agent. C’est le cas le plus répandu pour les profils de people sur Facebook, les stars ayant vite compris l’intérêt du site pour leur communication.

- la vraie star : il y a des détails qui ne trompent pas. Certains people gèrent eux-mêmes leur profil. Du coup, cela donne une mine de renseignements sur eux (tous aussi inintéressants les uns que les autres, on est d’accord !)

Pour débuter ma chasse au people, j’ai d’abord visé haut : Jennifer Aniston, donc (raté), Brad Pitt, George Clooney, Paris Hilton… Sans réussite.

Je suis donc passé au people de second rang (désolé, je ne devrais pas parler de mes nouveaux amis de Facebook comme ça !). Et là, surprise : beaucoup d’animateurs TV, d’acteurs et actrices, de sportifs sont passés sur « FB ». Certains gèrent eux-mêmes leur profil, d’autres délèguent.

Le people attire le people

Tout commence par Virginie Efira, qui se rendra compte toutefois de la supercherie et me supprimera de ses amis quelques jours seulement après avoir accepté (mais pourquoi tant de haine ?). Sans rancune puisque, dans le même temps, Monica Bellucci, Asia Argento et Magloire m’acceptent parmi leurs « friends ». Je ne perds pas au change !

Encouragé par ces bons résultats, je repars à la chasse au people. Et là, tout va plus vite (l’effet « ami avec Monica », sans doute) : Nolwenn Leroy, Manu Payet, Jenifer, Rose Laurens, David Halliday (enfin, Smet), Jean-Marc Morandini, Marjolaine (de Greg le Millionnaire et Marjolaine et les Millionnaires)… Me voilà auto-proclamé Laurent Boyer du Web, l’ami des stars sur Facebook. Seuls David Guetta, Laurent Fontaine, Marc-Olivier Fogiel et Claire Chazal refusent encore…

Marjolaine n'est plus (vraiment) célibataire

Depuis, je guette les faits et gestes de mes nouveaux amis. Et en exclu, je balance… Que des infos croustillantes et ô combien intéressantes sur les people. Alors voilà :
• Magloire ne faisait rien de son après-midi le 1er novembre, il a accepté ma demande d’ami à 14h57
• Marjolaine a un petit ami depuis aujourd’hui, enfin c’est « compliqué » alors qu’hier encore, elle était célibataire.
• En ce moment, Jil Caplan est « heureuse, finalement »
• Florian Gazan est myope (euh, ça, OK, c’est pas de l’info)
• Marjolaine, encore elle, est à Paris et elle va y rester un petit moment
• Rose Laurens croit qu’on s’est rencontrés par hasard (ah non, Rose, désolé, on ne s’est jamais vus)
• Monica Bellucci est agnostique. Et elle prend des cours d’escrime (pour un film en costume ?)
• Gael Garcia Bernal n’est ni vraiment célibataire ni vraiment en couple (c’est « complicated » pour lui aussi) et il adore la salsa (et j’ai son mail perso, mais ça, je ne le donne pas !)

Bon, évidemment, il subsiste quelques doutes sur la véracité de certaines pages. Celle de Sylvie Testud, par exemple, était un fake, l’auteur vient de le révéler. Mais, sur un site qui joue de plus en plus la carte de la communication, il reste encore des espaces « protégés ». Pour combien de temps ?...Nicolas Rauline
- Metrofrance.com

Rédigé par Caro

Publié dans #Web-Médias

Commenter cet article