Quand une triple grève menace Hollywood

Publié le 26 Septembre 2007

article-Hollywood.jpgMenace de grève à Hollywood.
Et même, d’une triple grève. Les syndicats américains d’acteurs (Screen Actors Guild), de scénaristes (Writers Guild of America) et de réalisateurs (Directors Guild of America) veulent obtenir pour les artistes une partie du gâteau cinématographique: un pourcentage non seulement des droits des films générés par l’Internet (sur iTunes ou les sites Web des chaînes de télévision), mais aussi des ventes de DVD. Or les producteurs refusent, arguant que le coût des films est de plus en plus élevé et ne permet pas de réévaluer les gains des artistes.
 
En jeu, donc: la refonte du contrat qui régit ces droits. L’actuel expire le 30 juin 2008, le prochain concernera les sept prochaines années.
 
«Puisque tout ce qui ressemble à de la télévision migre sur l’Internet, c’est important pour nous de s’assurer que les scénaristes seront couverts, explique Patric Verrone, président du syndicat des scénaristes. Nous ne voulons surtout pas être mis à l’écart comme cela est déjà arrivé avec la télévision sur le câble, la télé-réalité, et les films d’animation.»
 
A titre d’exemple, le «Los Angeles Times» cite le cas d’un scénariste qui a écrit une série interactive baptisée «Stranger Adventures». Diffusée sur le Net, sa série a suscité l’intérêt d’une grande chaîne américaine qui veut en tirer un TV show. Or, selon les règles en vigueur actuellement, le scénariste ne touchera pas un copeck.
 
En attendant, les producteurs hollywoodiens ont trouvé une parade par défaut. Ils accélèrent le rythme des tournages avant que ceux-ci ne soient stoppés par la grève. Une liste de 300 productions prioritaires aurait même été établie.

Rédigé par Carospears

Publié dans #News- Actu

Commenter cet article